Des isolants haute performance certifiés GREENGUARD Or

Publié par Frédéric Déom en date du Jun 7, 2019, 2:29:44 PM

greenguard

Une autre gamme d’isolant de SOPREMA est maintenant certifiée GREENGUARD Or, soit les isolants de polystyrène extrudé SOPRA-XPS. Il s’agit de la troisième gamme de produits isolants SOPREMA à obtenir cette certification après les isolants de cellulose SOPRA-CELLULOSE ainsi que les mousses de polyuréthane pulvérisées SOPRA-SPF.

recycle

Plus de 25 % de contenu recyclé post-consommation et post-industriel.

QU’EST-CE QUE LA CERTIFICATION GREENGUARD OR?

La certification GREENGUARD Or comporte des critères de sélection très stricts et prend en considération des facteurs de sécurité des plus exigeants en matière d’émissions de composants organiques volatiles (COV). Ces exigences tiennent d’ailleurs compte de certains groupes de personnes plus sensibles (comme les enfants et les personnes âgées) et garantissent qu’un produit est acceptable dans des environnements à risque tels que les écoles et les établissements de soins de santé.

 

POURQUOI EST-ELLE IMPORTANTE?

Les isolants certifiés GREENGUARD Or font partie de la solution pour l’amélioration de la qualité de l’air intérieure des bâtiments. Utiliser des matériaux qui émettent peu ou pas de COV contribue au maintien du confort et de la qualité de vie des occupants. Cela peut donc contribuer positivement à assurer leur santé. En fait, c’est exactement ce genre d’initiative qui permet de poursuivre la discussion sur le développement durable dans l’industrie de la construction. 

SOPREMA est fière de proposer des solutions d’isolation non seulement performantes pour les professionnels de la construction, mais qui contribue également à satisfaire les attentes des propriétaires et des utilisateurs finaux. GREENGUARD Or est une certification difficile à obtenir, car les produits doivent respecter des critères rigoureux issus de la norme CDPH Standard Method for VOC Emission. Le processus de conformité, qui dure près d’un an, s’effectue également en collaboration avec une tierce partie indépendante.

 

Vous désirez en apprendre plus sur le développement durable dans l'industrie de la construction?

APPRENEZ-EN PLUS

 

LE MANUFACTURIER AYANT LE PLUS D’ISOLANTS CERTIFIÉS GREENGUARD OR

Cherchant à être une référence dans divers volets du développement durable, SOPREMA est le manufacturier qui propose le plus d’isolants certifiés GREENGUARD Or en Amérique du Nord. En effet, les trois gammes d’isolants SOPRA-XPS, SOPRA-SPF et SOPRA-CELLULOSE sont toutes certifiées GREENGUARD Or. Il est maintenant encore plus facile pour les concepteurs de bâtiments de choisir des matériaux durables et respectueux de l’environnement et de la qualité de vie des gens.

 

 

DES PRODUITS RÉPONDANT AUX EXIGENCES DES CERTIFICATIONS LEEDMD V4 ET WELL

À l’automne 2017, SOPREMA a été la première à publier des DEP et des HPD validées par une tierce partie indépendante. Suivant cette logique, obtenir la certification GREENGUARD Or était une initiative incontournable à mettre en œuvre, notamment afin de mieux répondre aux exigences de certification des bâtiments durables comme LEED MD v4 et WELL.

En effet, miser sur des produits certifiés GREENGUARD Or peut contribuer à l’obtention de crédits en fonction des différents programmes issus de LEED MD v4 et WELL. Voici d’ailleurs un résumé des exigences pour chacun d’entre eux :

 

LEED v4

Critère : Qualité des environnements intérieurs – Matériaux à faibles émissions (1 à 3 crédits)

Ce crédit comprend des exigences pour la production des produits ainsi que pour les équipes de projet. Il couvre les émissions de composés organiques volatils (COV) dans l’air intérieur et la teneur en COV des matériaux, ainsi que les méthodes d’essai permettant de déterminer les émissions de COV à l’intérieur. Différents matériaux doivent satisfaire différentes exigences pour être considérés conformes pour ce crédit.

Pour obtenir les crédits, se conformer à l’une des options ci-dessous.

Option 1. Calcul de la catégorie de produits

Seuils de conformité aux normes d’émissions et de contenu pour sept catégories de matériaux 

  • Peintures et revêtements intérieurs appliqués sur le site
  • Adhésifs et scellants intérieurs appliqués sur le site (y compris les adhésifs à revêtements de plancher)
  • Revêtements de plancher
  • Bois composite
  • Isolants de plafonds, de murs, thermiques et acoustiques
    • Seuil : 100 % 
    • Exigences d’émissions et de contenu : évaluation générale des émissions, centres hospitaliers et écoles seulement; exigences supplémentaires en matière d’isolation 
  • Mobilier (à inclure dans le calcul si cela fait partie des travaux)
  • Projets de centres hospitaliers et d’écoles seulement : produits appliqués à l’extérieur
Option 2. Méthode de calcul du budget

Si certains produits d’une catégorie ne répondent pas aux critères, les équipes de projet peuvent utiliser la méthode de calcul du budget.

Pourcentage du total
  • ≥ 50 % et <70 % = 1 crédit
  • ≥ 70 % et <90 % = 2 crédits
  • ≥ 90 % = 3 crédits 

La méthode du budget divise l’intérieur du bâtiment en cinq assemblages :

  • Revêtements de plancher;
  • Plafonds;
  • Murs;
  • Isolants thermiques et acoustiques;
  • Mobilier

Calculer la superficie des couches d’assemblage en vous basant sur la documentation d’installation du fabricant.

Si 90 % d’un assemblage respecte les critères, le système est considéré conforme à 100 %. Si moins de 50 % d’un assemblage respecte les critères, l’assemblage est considéré conforme à 0 %.

 

WELL Building StandardMC

Critère :  X10 Composés volatiles – Réduction (2 crédits)

Cette catégorie WELL requiert la restriction des COV et COSV dangereux, des ignifugeants halogénés (HFR), de l’urée formaldéhyde et de certains phtalates couramment utilisés dans les matériaux et produits de construction.

Gérer les composés organiques volatils

Les exigences suivantes sont respectées :

A. Un minimum de 20 % du coût des composants suivants nouvellement installés qui contiennent des ignifugeants halogénés à une concentration inférieure à 100 ppm ou dans les limites autorisées par la législation locale :

  1.  Mobilier;
  2. Fenêtres et membranes d’étanchéité, cadres de portes et de fenêtres et parements;
  3. Revêtements de plancher, carreaux de plafond et revêtements muraux;
  4. Tuyaux et câbles électriques, conduits et boîtes de jonction;
  5. Isolants acoustiques et thermiques;
  6. Isolation des conduits et des tuyaux.

B. Un minimum de 20 % du coût des composants suivants nouvellement installés qui contiennent de l’urée formaldéhyde à une concentration inférieure à 100 ppm ou dans les limites autorisées par la législation locale :

  1. Produits en bois composite;
  2. Adhésifs de complexage et résines;
  3. Isolants thermiques.

Remarque : Les projets peuvent divulguer ou signaler les ingrédients énumérés ici à l’aide d’étiquettes dont l’utilisation a été approuvée dans la partie 1 « Promouvoir la divulgation des ingrédients dans la catégorie X14 : Transparence matérielle » afin de gagner des points pour cette catégorie.

Critère : XX11 Émissions à long terme – Contrôle (1 à 2 crédits)

Cette catégorie WELL exige des essais et le respect des seuils d’émission du mobilier et de l’ameublement récemment achetés, des revêtements de plancher et des isolants. Les COV et les composés organiques semi-volatils (COSV) ont un large éventail d’effets sur la santé : irritation du nez, des yeux et de la gorge, maux de tête et nausées, et dommages au foie, aux reins et au système nerveux central. Certains COV et COSV sont des cancérogènes connus ou présumés. Bien que les odeurs aident à détecter des niveaux élevés de certains COV, d’autres ne dégagent aucune odeur.

Solutions

Les sources intérieures de COV comprennent, entre autres, des matériaux et des produits tels que le mobilier intérieur, les revêtements de plancher, les isolants, le papier peint et les produits en bois composite. Contrairement aux peintures, aux adhésifs, aux scellants et aux revêtements, les COV dans le mobilier, les revêtements de plancher et les isolants sont émis sur une longue période. L’utilisation de matériaux de construction et de mobilier émettant peu de COV peut contribuer à améliorer considérablement la qualité de l’air intérieur, en particulier sur une longue période.

Impact

La restriction des COV sources dans les matériaux et produits de construction peut limiter leur présence dans l’air intérieur et la poussière et contribuer à atténuer les risques d’exposition et les risques pour la santé.

Gérer les émissions des revêtements de plancher et des isolants (1 crédit)

Tous les revêtements de plancher et les isolants thermiques et acoustiques (à l’exclusion des isolants pour conduits) nouvellement installés à l’intérieur du bâtiment respectent les seuils d’émissions de COV suivants :

A. California Department of Public Health (CDPH) Standard Method v.1.1-2010 ou toute version plus récente.

Remarque : Lorsqu’il n’est pas possible d’acheter un produit ou un type de matériau, les responsables du projet sont autorisés à soumettre une documentation démontrant qu’une tentative a été faite; pour chaque produit ou type de matériau énuméré applicable au projet, une requête ou une demande officielle a été déposée auprès d’au moins trois fabricants incapables de répondre à ses besoins.

Topics: Murs, Fondations, Toits, Sustainable Development